Forums ForuMediaMed - Forum médical ForuMediaMed - Forum médical
Médecine et santé - Les forums sur MediaMed
 
Confort de lecture - Cliquer ici   FAQFAQ     RechercheRecherche    MembresMembres    GroupesGroupes   InscriptionInscription 
  ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés    ChatChat    ConnexionConnexion 
Les sites MediaMed

"SOLEIL BRULANT"... Comment se protéger ?
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums ForuMediaMed - Forum médical -> Le coin de nicolas Ribol
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Mar 27 Jan 2009, 10:32 am    Sujet du message: Laure manaudou .....Electro-sensible ..? Répondre en citant

Sports
jeudi 22 janvier 2009
Natation : Manaudou, une pause qui sent la retraite
http://www.ouest-france.fr/actu/sportsDet_-Natation-Manaudou-une-pause-qui-sent-la-retraite-_3638-802939_actu.Htm

« Laure éprouve aujourd'hui un état de saturation qui la prive du plaisir et de l'envie de nager. [...] Sans cette envie qui l'a conduite à se constituer l'un des plus beaux palmarès de la natation mondiale, elle n'est plus à même de mobiliser à plein ses qualités physiques et mentales indispensables à la recherche des meilleures performances », explique Me Poulmaire, son avocat. « La seconde raison est que Laure souffre à nouveau de douleurs à l'épaule et de maux de tête très intenses. »


Laure Manaudou ...Présente les Symptomes de l' Electrosensibilité
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pariscl



Inscrit le : 08 Fév 2009
Messages: 1

Message Posté le : Dim 08 Fév 2009, 8:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a que vous qui postez dans ce sujet. uhm uhm:D Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
Vietnam Aventure
Les croisières à Halong
Sapa Voyage
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 15 Fév 2009, 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui ....c'est assez surprenant....!
c'est peut etre parce que le sujet est sensible ...
Ou Peut- etre attendent -t-ils que le soleil nous brûle ...
comme au Chili...

Le trou dans la couche d’ozone provoque des étés meurtriers au Chili
http://www.romandie.com/infos/news2/...7.8drezt6d.asp



SaPa Associatif ...... .. " Le Soleil Brûlant " ...

LES VERITABLES CAUSES DES DEREGLEMENTS CLIMATIQUES...:

...La Détérioration de La Couche d’Ozone , qui se poursuit, sur toute la Surface de la Planéte...
( Demontrant L’Inéficacité du Protocole de Montréal....)

Destruction progressive de la couche d’ozone et effets des UV sur la santé


Programme INTERSUN de L’OMS..
http://www.who.int/uv/intersunprogramme/fr/


Les dommages à la couche d’ozone - ONU -
United System-Wide EARTHWATCH > Atmosphere > Damage to Ozone Layer- [ Traduire cette page ] A decrease in levels of ozone depleting substances in the lower atmosphere has already been recorded (Montzka, 1996). However the damage to the ozone layer ...
earthwatch.unep.net/atmosphere/ozonedepletion.php - 27k - En cache - Pages similaires


Le trou dans la couche d’ozone provoque des étés meurtriers au Chili
http://www.romandie.com/infos/news2/...7.8drezt6d.asp


Electrosensibilité - dossier complet SaPa ...:
http://www.mediamed.org/forum/viewtopic.php?t=4194


Destruction progressive de la couche d’ozone et effets des UV sur les Vegetaux et le Plancton Marin
(Responsable des Crises et Pénuries Alimentaires a venir ....)

"Malgré sa trés faible concentration , l’Ozone est essentiel à la vie sur Terre puisque sa présence assure la protéction de la Vie ,à la surface de la Terre en filtrant le rayonnement UV nocif pour les êtres vivants , les vegetaux, le plancton marin ... (Destructeur de L’ ADN ...) !!!...
Marie Lise Chanin

(Effets de l’exclusion sélective du rayonnement solaire (visible et ...Le système de filtration sélective est composé de 4 filtres solaires, un filtre UV-B&A, un filtre UV-B, un filtre témoin et un filtre opaque. ...
cat.inist.fr/ ?aModele=afficheN&cpsidt=184684 - Pages similaires
de F Bachereau - Les 2 versions

Antarctique - Les régions polaires: baromètre des changements climatiques
http://www.sciencesnaturelles.be/act.../history/poles
" le problème du trou dans la couche d’ozone, avec pour conséquence l’augmentation des rayons UV-B, est lui aussi important. Les UV-B sont des rayons lumineux ultraviolets à courte fréquence et sont les plus dangereux pour la vie. Les UV-B ont une influence sur la diversité et la composition du phytoplancton jusqu’à une profondeur de 30 mètres, en particulier les algues et autres plantes microscopiques qui constituent l’alimentation de base de toutes les formes de vie aquatique"

Une Arche de Noé Congelé , Pour les graines....
Accueil - ARTEArctique: Une arche dans le Grand Nord. 23.02.2008 - Laurent Cibien et Alain Guillon- ARTE GEIE / France 2007 ARTE Reportage - toutes les vidéos ...
www.arte.tv/fr/accueil/Videos-sur-ARTE-T V/2151166,CmC=1940260.html -
http://www.arte.tv/fr/accueil/Videos...C=1940260.html

Salle du trésor
http://www.planete-terra.fr/Arche-de...te-ou,488.html



Importance de Détérioration de La Couche d’Ozone dans le Rechauffement Climatique...:

...La compréhension des problémes climatiques a enfin évolué...
Vers une Approche Globale des Questions Atmosphériques...

Ozone French-lowFormat de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
limite entre les deux couches. Les interactions entre la .... le changement climatique et. l’appauvrissement de la couche. d’ozone stratosphérique ont été ...
exp-studies.tor.ec.gc.ca/f/ozone/OzoneDe pletionClimateChange

pour plus d’informations..:
Marie Lise Chanin
http://www.futura-sciences.com/fr/pr...746/c3/221/p1/
intervention du 12/10/2007

pour les Amateurs...:
LES PUBLICATIONS DU PROFESSEUR LORENZO POLVANI
lorenzo polvani: publications - [ Traduire cette page ] R.K. Scott and L.M. Polvani: Equatorial superrotation in shallow atmospheres, Geophys. Rev. Lett., submitted September 2008, accepted November

Pour les amateurs..:... LES PUBLICATIONS DU PROFESSEUR LORENZO POLVANI
Si le site est inaccessible... Passer par Page 1 "Soleil de W.."
http://bayrou-modem.exprimetoi.net/d...rgis-t3933.htm

Les Objectifs du GIEC sont Obsolétes .. Inéficacité des Protocoles de Montréal et de Kyoto ... (Vers une Intervention directe Des Militaires américains et la NASA .. sur la Stratosphére ...)

Changement climatique: quatre vérités dérangeantes
14 décembre 2008

Les scientifiques interrogés par Gwynne Dyer en sont maintenant convaincus. Les objectifs définis par le GIEC sont obsolètes. Le réchauffement est plus rapide que .prévu, mais pire encore, passé un certain point, des boucles de rétroactions vont se déclencher, et le processus échappera à notre contrôle. Si le réchauffement atmosphérique s’emballe, sur terre, la situation deviendra incontrôlable.

ContreInfo:: Changement climatique: quatre vérités dérangeantes
Contre Info, un site alternatif d’informations, analyses, commentaires et documents.
contreinfo.info/article.php3 ?id_article=2414 - 74k - http://209.85.129.132/search?q...href="http://209.85.129.132/search?q=cache:mtttAPrC_twJ:contreinfo.info/article.php3%3Fid_article%3D2414+hangement+climati que+:+quatre+v%C3%A9rit%C3%A9s+d%C3%A9rangeantes&h l=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr">En cache - Pages similaires


(Effets de l’exclusion sélective du rayonnement solaire (visible et ...Le système de filtration sélective est composé de 4 filtres solaires, un filtre UV-B&A, un filtre UV-B, un filtre témoin et un filtre opaque. ...
cat.inist.fr/ ?aModele=afficheN&cpsidt=184684 - Pages similaires
de F Bachereau - Les 2 versions

Si le site est inaccessible .... Passer par ..: "Pr; ou Comp. Bib."... Page 2
http://bayrou-modem.exprimetoi.net/d...e-t3596-15.htm

Cette information est essentielle pour comprendre les Risques de Pénuries et Crises Alimentaires qui va frapper durement l'Afrique ....

L'Augmentation des UV-B du "Soleil Brulant" , causé par la détérioration de la Couche d'Ozone Sur toute la surface de la Planéte , Détruit L'ADN , et L'ARN des Végétaux ...

Les Végétaux , Brûlés par le soleil Brûlant, Deviennent Progressivement Stériles ....


IMPORTANCE DE LA DETERIORATION DE LA COUCHE D'OZONE DANS LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE.... DES PROBLEMES LIES....

Ozone French-lowFormat de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
limite entre les deux couches. Les interactions entre la .... le changement climatique et. l’appauvrissement de la couche. d’ozone stratosphérique ont été ...
exp-studies.tor.ec.gc.ca/f/ozone/OzoneDepletionClimateChange

Si le site n'est pas accessible .. passer par "Soleil de W. " Page 4
http://bayrou-modem.exprimetoi.net/d...s-t3933-45.htm

Appauvrissement
de l’ozone
et
changement
climatique :
des problèmes liés
Angus Fergusson
Service météorologique du Canada
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 15 Fév 2009, 10:50 pm    Sujet du message: Deterioration de l'ozone et rechauffement climatique Répondre en citant

L’appauvrissement de l’ozone et
le changement climatique ont
généralement été considérés
comme des problèmes environnementaux
ayant peu en commun,
hormis leur portée planétaire et le
rôle principal qu’y jouaient les CFC
et autres halocarbures. Cependant,
à mesure que les connaissances
évoluaient, on a pris conscience
que des liens très importants les
unissaient. Et ces liens auront une
influence sur l’évolution future de
l’atmosphère et de ces problèmes
Certains des plus importants de
ces liens tiennent à la façon dont les
gaz à effet de serre et les substances
qui appauvrissent la couche d’ozone
modifient les processus radiatifs
dans l’atmosphère, provoquant ainsi
une augmentation du réchauffement
planétaire et de l’appauvrissement
de l’ozone stratosphérique. Ces
changements induisent un réchauffement
de la troposphère (région de
l’atmosphère qui va du sol jusqu’à 8
à 16 km d’altitude) et un refroidissement
de la stratosphère (la couche
qui va de la troposphère jusqu’à
50 km et où se situe la couche
d’ozone). Le refroidissement stratosphérique
favorise la formation de
nuages stratosphériques polaires
(PSC), cause principale du
développement des trous d’ozone
polaires.
L’accroissement de l’effet de serre
peut également occasionner des
changements dans la circulation
de la troposphère qui, à leur tour,
modifient la circulation dans la
stratosphère. Les scientifiques
pensent que ces changements
augmentent les forces de
refroidissement qui agissent sur
la stratosphère au-dessus des pôles,
d’où la formation des trous
d’ozone. De plus, on a des indications
que les changements de la
circulation stratosphérique peuvent
modifier les régimes météorologiques
de la troposphère. D’autres
liens entre le changement climatique
et l’appauvrissement de
l’ozone sont attribués à l’effet de
l’augmentation des niveaux du
rayonnement ultraviolet sur les
réactions chimiques induites par le
rayonnement solaire dans l’atmosphère
ainsi qu’au changement
dans les processus biologiques qui
influent sur sa composition.
Il en résulte une intensification
du changement climatique et de
l’appauvrissement de l’ozone ainsi
qu’un ralentissement possible
du rétablissement de la couche
d’ozone en réponse à la diminution
du niveau des CFC et autres substances
réglementées par le
Protocole de Montréal.Afin de
mieux comprendre ces relations, les
chercheurs se concentrent sur la
manière dont la troposphère et la
stratosphère interagissent. Les scientifiques
d’Environnement Canada
participent à cette recherche de
diverses façons. Ils surveillent, entre
autres, le niveau du rayonnement
solaire et les concentrations
d’ozone, et collaborent aux
recherches stratosphériques par
ballon et à la modélisation atmosphérique.
Le réchauffement dû à l’effet de
serre et l’amincissement de la
couche d’ozone stratosphérique
sont le résultat des activités
humaines qui ont changé la composition
de l’atmosphère de manière
subtile, mais néanmoins profonde,
depuis le début de la révolution
industrielle, il y a plus de deux cents
ans. En adoptant une approche intégrée
à l’appauvrissement de l’ozone
et au changement climatique, les
gouvernements et les scientifiques
auront de meilleures chances de
comprendre et de limiter les
énormes changements que les activités
humaines ont infligés et
infligeront encore à l’atmosphère
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 15 Fév 2009, 10:53 pm    Sujet du message: Les objectifs du GIEC sont obsolétes Répondre en citant

Changement climatique : quatre vérités dérangeantes

14 décembre 2008


Les scientifiques interrogés par Gwynne Dyer en sont maintenant convaincus. Les objectifs définis par le GIEC sont obsolètes. Le réchauffement est plus rapide que .prévu, mais pire encore, passé un certain point, des boucles de rétroactions vont se déclencher, et le processus échappera à notre contrôle. Si le réchauffement atmosphérique s’emballe, sur terre, la situation deviendra incontrôlable. Les Etats faillis, la famine, les guerres, les exodes massifs vont se multiplier. Dans ces conditions, la mise en œuvre de politiques internationales de réduction des émissions n’aurait plus aucune chance de succès. Combien de temps nous reste-il ? Trop peu pour réduire les émissions avant de dépasser les limites dangereuses. Voilà résumées les conclusions que tire Dyer de la série d’entretiens qu’il vient de réaliser à travers le monde avec des scientifiques, des militaires et des politiques.

Par Gwynne Dyer, Japan Times, 7 décembre 2008

Voilà à peu près deux ans de cela, j’ai pris conscience que les militaires de divers pays avaient commencé à élaborer des scénarios sur les changements climatiques. Des scénarios qui se basaient sur les travaux des scientifiques prévoyant une hausse des températures, la baisse du rendement de l’agriculture et d’autres conséquences, et examinaient leurs implications politique et stratégiques.

Ces scénarios prédisaient la multiplication des États faillis en raison de l’incapacité des gouvernements à nourrir leur population, des vagues de réfugiés climatiques aux frontières des pays plus fortunés, et même des guerres entre pays qui partagent les mêmes cours d’eau.

J’ai alors commencé à interroger tous ceux que je pouvais rencontrer. Non seulement des responsables militaires, mais aussi des scientifiques, des diplomates et des hommes politiques. Dix huit mois plus tard, après environ 70 entretiens, réalisés dans une douzaine de pays, j’en suis arrivé à quatre conclusions que j’étais loin d’anticiper lorsque j’ai entamé ce travail :
• Les scientifiques ont vraiment peur



Les observations au cours des deux ou trois dernières années, leur donnent à penser que tout se déroule beaucoup plus rapidement que ne le prévoyaient leurs modèles climatiques. Mais ils sont face à un dilemme. Au cours de la dernière décennie, ils ont dû lutter contre une campagne fort bien financée qui visait à semer le doute sur la réalité des changements climatiques.

Aujourd’hui, les peuples et leurs gouvernements sont à l’écoute. Même aux États-Unis, le quartier général du déni des changements climatiques, 85% de la population voit cette question comme un problème majeur, et les deux candidats à l’élection présidentielle ont promis durant la campagne des réductions de 80% des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050.

Les scientifiques sont réticents, on le comprend, à annoncer publiquement que leurs prévisions étaient fausses, que la situation est vraiment bien pire et que les objectifs devront être révisés. La plupart d’entre eux attendent de disposer d’une preuve incontestable montrant que le changement climatique intervient plus rapidement que prévu, même si en privé, ils s’affirment convaincus que c’est bien le cas.

De ce fait, les gouvernements, bien qu’ayant enfin pris conscience du danger, continuent de viser des objectifs de réduction des émissions obsolètes. Pour éviter l’emballement du réchauffement de la planète, le véritable objectif requis serait probablement une réduction de 80% des émissions d’ici à 2030, et la quasi disparition de l’usage des combustibles fossiles (charbon, gaz et pétrole) d’ici à 2050.
• Les militaires ont raison



L’alimentation est la question clé, et la situation de l’offre alimentaire mondiale est déjà très tendue. Nous avons consommé environ les deux tiers des réserves mondiales de céréales au cours des cinq dernières années, et ne disposons plus que d’environ 50 jours de stock. Même un seul degré d’augmentation de la température moyenne de la planète se traduirait par une diminution de la production alimentaire dans presque tous les pays qui sont plus proches de l’équateur que des pôles, et qui abritent la quasi-totalité des greniers à blé de la planète.

Pour cette raison, le marché international des céréales va disparaître par manque de marchandises. Les pays qui ne pourront plus nourrir leur population ne seront pas en mesure de se procurer le nécessaire pour se sortir d’affaire en important leurs céréales, même s’ils disposent de l’argent pour ce faire.

Les réfugiés affamés se répandront à travers les frontières, des nations entières vont s’effondrer dans l’anarchie - et certains pays pourraient être tentés de s’accaparer les terres ou l’eau de leurs voisins.

Ce sont là les scénarios que le Pentagone et d’autres états-majors étudient aujourd’hui. Ils pourraient commencer à se concrétiser aussi rapidement que d’ici 15 à 20 ans. Si ce type de désordre se répand, il n’y aura que peu de chances de conclure ou de maintenir des accords mondiaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et éviter la poursuite du réchauffement de la planète.
• Il existe un point de non-retour au-delà duquel le réchauffement devient inéluctable



Nous sommes probablement en route pour le dépasser. Ce point de bascule, c’est celui où le réchauffement d’origine anthropique (d’origine humaine) déclenche une libération massive de dioxyde de carbone des océans dont la température s’élève, ou des rejets de dioxyde de carbone et de méthane provoqués par la fonte du pergélisol, ou les deux phénomènes ensemble. La plupart des climatologues pensent que ce point se situe légèrement au dessus des 2° de réchauffement.

Un fois ce point dépassé, l’humanité perdra le contrôle : la réduction de nos émissions pourrait ne pas parvenir à arrêter le réchauffement de la planète. Cependant, nous allons presque certainement outrepasser la date limite. Nous ne pouvons pas retrouver les 10 années qui ont été perdues, et au moment où un nouvel accord remplaçant celui de Kyoto sera négocié et mis en oeuvre, il ne restera probablement pas assez de temps pour arrêter le réchauffement avant d’avoir atteint le point limite à ne pas franchir.
• Nous devrons tricher



Au cours des deux dernières années, plusieurs scientifiques ont proposé plusieurs techniques de « géo-ingénierie » destinées à combattre la hausse de température. On pourrait par exemple répandre dans la stratosphère une sorte d’écran chimique temporaire de protection solaire par l’ensemencement avec des particules de soufre. Nous pourrions également épaissir artificiellement les nuages maritimes de basse altitude pour qu’ils reflètent plus la lumière du soleil. Ce ne sont pas des solutions permanentes ; tout au plus des moyens de gagner un peu de temps pour réduire nos émissions sans provoquer l’emballement du réchauffement.

La situation devient très grave, et nous allons probablement assister aux premières expérimentations avec ces techniques dans un délai de cinq ans. Il existe une possibilité de trouver l’issue de cette crise, mais elle n’est pas aisée et il n’y a aucune garantie de succès
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 15 Fév 2009, 10:55 pm    Sujet du message: Conférence mondiale sur le climat-3 - GIEC Répondre en citant

Conférence mondiale sur le climat-3 - GIEC
Prévision du climat
et de l'information pour
la prise de décision

2009 31 août - 4 Septembre 2009 Centre Centre international de conférences de Genève

Une meilleure information climatique pour un avenir meilleur

Les conditions climatiques ont façonné et continuent à façonner, des cultures, des traditions et des voies de développement des sociétés dans le monde entier. Alors que les sociétés ont réussi à s'adapter à leur moyenne régionale des conditions climatiques, ils sont, cependant, toujours affectés par de grands écarts par rapport à l'habitude les conditions climatiques régionales.

Selon le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) Quatrième rapport d'évaluation (2007), il ya la preuve d'un montant changement climatique régional et mondial. Ces changements permettront d'exposer la société à des conditions climatiques précédemment inconnu pour eux, y compris, entre autres, les hautes fréquences et des intensités des phénomènes météorologiques violents et les événements climatiques extrêmes.

Le changement climatique fait peser la plus grande menace pour les communautés vulnérables des pays en développement et les pays les moins avancés. Les sociétés exigent de nouvelles approches pour faire face aux nouveaux risques liés au changement climatique.

Photo: UNFPA
Les risques d'ampleur inconnue, associée à ces changements et la variabilité du climat, se posent des menaces graves pour la société et l'environnement qui contribuera grandement à mettre en péril le développement économique et social de toutes les communautés, en particulier dans les communautés vulnérables des pays en développement et les pays les moins avancés. Les sociétés exigent de nouvelles approches pour faire face aux nouveaux risques liés au changement climatique. La récente accent sur l'approvisionnement alimentaire mondial et de grandes pertes de vie associés à de graves tempêtes tropicales nous fournir de dramatiques exemples des défis que le monde serait confronté à la suite d'un changement de climat. Le climat peut fournir ou nous priver de la vie a besoin de soutien. Elle peut mener à l'amélioration de la production alimentaire, mais aussi à un stress hydrique extrême, la famine, des niveaux élevés de pauvreté et même la perte de la vie.

Prévision du climat et de services d'information, couplé avec les systèmes d'adaptation, un important ensemble d'outils qui permettent aux collectivités de s'adapter à l'évolution des conditions climatiques. Les communautés de plus en plus besoin de conseils sur un large éventail de besoins de soutien-vie, y compris la sélection des cultures, la plantation et la récolte des dattes, des abris, des routes, des aérodromes et les systèmes de drainage et de l'eau. Le secteur du tourisme, qui constitue une source importante de revenus dans de nombreux pays, il faudra habile prévision du climat et de l'information à fournir des services de confort et de maintenir les installations de loisirs et de départs. Les changements dans les conditions climatiques mai posent un défi majeur pour la gestion de la faune en raison des effets sur les couloirs de migration et de la durabilité des espèces uniques, ainsi que le confort et la sécurité des installations
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 15 Fév 2009, 11:08 pm    Sujet du message: Le trou dans la couche d’ozone provoque des étés meurtriers Répondre en citant

Le trou dans la couche d’ozone provoque des étés meurtriers au Chili
http://www.romandie.com/infos/news2/090129055007.8drezt6d.asp
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 24 Mai 2009, 10:28 am    Sujet du message: Canicule De 2009 ...??? Répondre en citant

http://terresacree.org/ozone.htm#La%20couche%20dozone

"LE SOLEIL BRULANT..."

LA METHODE COUE ... POUR LUTTER CONTRE LE TROU D'OZONE ...
ET TOUJOURS LES MENSONGES ... Sur LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE...

L'Espoir ... Fait Vivre ...!!
Le Baratin aussi ...!!
Depuis le Temps , que l'on dit qu'il est en train de se résorber ce fameux Trou ...

En attendant , Bienvenue à la.. CANICULE DE 2009 ...

IL FAUT SE RESIGNER ...
ILS NE FERONT RIEN ...
IL NE RESTE PLUS QU'A TENTER DE SE PROTEGER ...
(Une pensée pour Hloben et ses filles ...)

PRECAUTIONS ... Pour ceux qui espérent éviter de graves problémes de santé ...

" Il est préférable d'éviter des expositions prolongées au "SOLEIL BRULANT" ...
Porter des lunettes Solaires ...
Les Enfants sont les Plus Vulnérables ..."

(Revoir les Symptomes et Pathologies .. sur le Fil ...)

Je rappelle les degats de la canicule de 2003 ...

http://mastocytosis.chez-alice.fr/ozoneg/ozone1.html

La catastrophe française de la canicule: quelque 15.OOO morts? 2003
était du à la détérioration de la couche d'ozone ...


Voici, ci-dessus, deux images côte à côte de la France. Celle la plus à droite, est déjà connue: elle illustre le menu de la page principale de ce site et représente l'envahissement de la France par une nuée d'ozone troposphérique sans précédent comparable (et connu tout au moins en Europe) dans une zone à forte densité humaine.
Celle de gauche a été établie par le Laboratoire de la NASA qui a localisé et cartographié les écarts des températures moyennes mensuelles entre juillet 2001, qui était déjà une année très chaude, et juillet 2003. Nous reproduisons in extenso le commentaire de la NASA et tirerons ensuite succinctement les conclusions essentielles pour comprendre les effets de ce que l'on a très improprement appelé "la catastrophe de la canicule" alors qu'il s'agit de la première catastrophe imputable à une diminution notable de la couche d'ozone dans un secteur à forte densité humaine.
European Heat Wave

Europe is experiencing a historic heat wave that has been responsible for at least 3,000 deaths in France alone. Compared to July 2001, temperatures in July 2003 were sizzling. This image shows the differences in day time land surface temperatures collected in the two years by the Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer (MODIS) on NASA’s Terra satellite. A blanket of deep red across southern and eastern France (left of image center) shows where temperatures were 10 degrees Celsius (18 degrees Fahrenheit) hotter this summer. White areas show where temperatures were similar, and blue shows where temperatures were cooler in 2003 than 2001.
Even the Alps, which arc across southeastern France, Switzerland, Austria, and northern Italy (just below image center), are very warm this year. Glaciers are melting rapidly and swelling rivers and lakes to dangerously high levels. Climbers had to be evacuated from Switzerland’s famous Matterhorn after melting triggered the collapse of a rock face. The popular climbing destination has been closed while geologists assess the possibility of further collapses.
The heat wave stretches northward all the way to the United Kingdom, particularly southern England (bottom of island) and Scotland (top of island). In London, trains were shut down over fears that tracks would buckle in the heat, while in Scotland the high temperatures combined with falling water levels in rivers and streams are threatening the spawning and survival of salmon. Throughout France, Spain, Portugal, and Italy, the intense heat and dry conditions sparked devastating forest fires that killed at least 15 people.
Image courtesy Reto Stockli and Robert Simmon, NASA’s Earth Observatory Team, based upon data provided by the MODIS Land Science Team

Un accroissement phénoménal du rayonnement des UV sur les massifs français

Il n'est pas besoin d'être un expert de la NASA pour comprendre comment les deux cartes de France coïncident. La carte de la NASA montre un accroissement de la température (de 8 à 10 °C par rapport aux températures moyennes de 2001) sur les massifs montagneux français, suisses et italiens. Or, plus on monte, et plus les rayons UV augmentent en intensité. Cette augmentation du rayonnement UV a donc provoqué un anticyclone stable vissé sur la France avec une forte production de VOC à partir des forêts que l'on a, le plus souvent, replanté en pins.
La vague d'ozone observée par l'ADEME est littéralement démarquée dans le sens Sud-Nord de cette vague de chaleur affectant les massifs. Les flux migratoires des vacanciers sur les routes ont fait le reste en transformant en nappes d'ozone particulaire lourde les V.O.C. (complexes organiques volatiles) dérivant depuis les massifs. Et l'on voit maintenant tout l'intérêt qui s'attache au développement par la NASA des nouveaux outils permettant de différencier l'origine des nappes d'ozone et d'en prévoir à l'avenir les incidences sur le climat et les feux de forêts qui ne manqueront pas de prendre de l'ampleur à l'avenir, puisque, les doctrines de la libre concurrence effrénée et de la mondialisation aidants, il ne semble pas à l'ordre du jour des nations de limiter en quoi que ce soit la disparition de la couche d'ozone
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sapa



Inscrit le : 19 Nov 2008
Messages: 20
Localisation : Montpellier

Message Posté le : Dim 02 Août 2009, 4:40 am    Sujet du message: HAARP ... Et La Ionosphére ... Répondre en citant

HAARP PROJECT I - LE PROJET HAARP I
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Haarp/video/x2b87j_haarp-project-i-le-projet-haarp-i_shortfilms

HAARP PROJECT II - LE PROJET HAARP II
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Haarp/video/x2b82v_haarp-project-ii-le-projet-haarp-ii_shortfilms

HAARP PROJECT III - LE PROJET HAARP III
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Haarp/video/x2b7w0_haarp-project-iii-le-projet-haarp-i_shortfilms


HAARP ...
http://www.dailymotion.com/relevance/search/Haarp?hmz=736561726368686561646572


The Ozone Hole

For nearly a billion years, ozone molecules in the atmosphere have protected life on Earth from the effects of ultraviolet rays.

Pendant presque milliard d'années, les molécules de l'ozone dans l'atmosphère ont protégé la vie sur terre contre les effets des rayons ultraviolets


http://www.theozonehole.com/ LE TROU D'OZONE


Ozone Hole 2008 ENORME TROU D'OZONE ...

On September 12, 2008, the Antarctic ozone hole reached its maximum size for the year. Represented by blues and purples in this image from the Ozone Monitoring Instrument (OMI) on NASA Aura satellite, the ozone hole covered about 27 million square kilometers, making it larger than North America, which is about 25 million square kilometers. Though larger than it was in 2007, the 2008 ozone hole was still smaller than the record set in 2006.
Full Story Click Here

Le 12 septembre 2008, le trou d'ozone antarctique a atteint sa taille maximum pendant l'année. Représenté par des bleus et des pourpres dans cette image de l'instrument de surveillance de l'ozone (OMI) sur le satellite d'aura de la NASA, le trou d'ozone a couvert environ 27 millions de kilomètres carrés, le rendant plus grand que l'Amérique du Nord, qui est environ 25 millions de kilomètres carrés. Cependant plus grand que lui avait lieu en 2007, le trou 2008 d'ozone était encore plus petit qu'enregistrez l'ensemble en 2006.

http://www.theozonehole.com/ozonehole2008.htm
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums ForuMediaMed - Forum médical -> Le coin de nicolas Ribol Les heures sont au format GMT + 1 heure
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum

© MediaMed - 3030x.5 090816


Avec phpBB © 2001, 2002 phpBB Group